Améliorer la pratique de l’agilité dans son équipe : nos conseils clés

Benjamin est dans l’agilité depuis maintenant plus de 7 ans, de la start-up au grand groupe et il accompagne des équipes de développement à créer de meilleurs produits et à commencer leur voyage vers le “Continuous Discovery & Delivery”.

Dans cette interview, Benjamin nous partage ses conseils clés et ses retours d’expérience pour cultiver un état d’esprit agile dans son équipe tech.

Si on repose les bases, qu’est-ce que l’agilité ?

Avant de définir ce qu’est l’agilité, je souligne un point d’attention. Agilité et agile sont 2 termes différents que l’on fusionne beaucoup trop souvent. Pourtant, ils ne définissent pas la même chose : l’”Agile” correspond au Manifeste Agile, à ses 4 valeurs et 12 pratiques tandis que l’”agilité” est plus large dans sa définition.

Personnellement, je définis l’agilité comme étant le potentiel d’une entreprise à pouvoir rapidement changer sa manière de fonctionner pour satisfaire les besoins de ses clients. Plus on est agile, plus on change facilement, c’est une manière d’aborder le changement !

La plupart du temps, on souhaite faire preuve d’agilité pour répondre à 2 critères : délivrer plus rapidement de la valeur business et diminuer la bureaucratie.

“ Si tu réduis la bureaucratie, tu peux changer plus rapidement et si tu délivres de la valeur business alors tu satisfait les besoins de tes clients. ”

Ce sont les 2 objectifs principaux d’une entreprise agile.

 

Dans une équipe IT agile, quels sont les outils pour cultiver un état d’esprit agile ?

Commençons déjà par définir ce qu’est “un état d’esprit agile”, très simplement, selon moi c’est une manière d’être et de se comporter en accord avec le Manifeste Agile. 

Si on parle d’outils, pour moi, l’outil principal c’est le visuel : des boards visuels, des manières de voir les choses, des modélisations de l’architecture ou encore de la documentation.

Pour cela, on utilise des outils comme Trello, Jira ou Notion pour pouvoir visuellement se rendre compte des tâches à effectuer, de l’avancée du projet, des processus mis en place ou encore pour proposer ses idées.

A l’inverse, on évite donc d’utiliser des outils non visuels, de type Confluence, où la documentation est cachée dans des surcouches de dossiers. C’est absolument à éviter !

“ Aujourd’hui dans 98% des équipes IT, un outil visuel est mis en place. Si ce n’est pas le cas, en mission, c’est la première chose que je mets en place. S’il existe déjà, il est très souvent pas mis à jour, j’organise donc un atelier avec les équipes pour reposer les bases et établir un visuel cohérent avec la réalité. ”

 

Et si on parle de moyens ?

Pour cultiver un état d’esprit agile, il faut des connaissances agiles. Très souvent, lorsque j’arrive dans une mission de Coaching Agile, on me dit que le Framework utilisé est Scrum et lorsque je pose la question “Qui a déjà lu le guide ?”, j’ai généralement 0 à 1 réponse positive. 

L’entièreté du problème est là, comment cultiver une culture et un état d’esprit agile dans son équipe lorsque celle-ci a très peu de connaissances sur le sujet ? Pour jouer correctement, il faut connaître les règles du jeu, que ce soit sur Scrum ou tout autres frameworks agiles.

Un petit plus également, ce serait d’avoir des connaissances en psychologie, pour mieux comprendre l’humain et pouvoir déceler des problématiques relationnelles très simplement ou pour mieux aborder certains sujets. Former ses équipes est bien sûr également un levier intéressant à activer.

 

Selon tes expériences passées, quelles sont les erreurs courantes des équipes agiles ?

J’en ai vu beaucoup et j’en vois encore mais si je devais définir un TOP 3, ce serait celui-ci :

  • Les développeurs sont encore trop souvent dans leur coin

    et ne cherchent pas à aller vers les utilisateurs pour comprendre leurs besoins ou bien l'entreprise cherche à éviter que les utilisateurs et les développeurs se parlent directement...

  • Les bonnes métriques ne sont pas mesurées

    Très souvent la vélocité est un indicateur clé alors que cela ne mesure pas la satisfaction client/utilisateur qui est plus importante que la mesure de la productivité.

  • Il n’y a pas de Scrum Master

    ou de responsabilité équivalente attitrée à une personne ou à plusieurs en roulement dans une équipe. Les bonnes pratiques finissent par se perdre dans le temps.

Penses-tu que le télétravail répandu dans l’IT est un changement important dans la culture agile ?

Oui, cela a clairement été un très gros changement. Ça s’est vraiment instauré depuis le covid, donc depuis un peu plus de 4 ans maintenant et il a fallu réadapter les comportements à ce changement.

C’est ce que j’appelle “l’hygiène télétravail”. Dans le Manifeste Agile, l’une des pratiques principales c’est la communication en face à face, aller vers les autres, ce qui est plus difficile à distance mais qui reste possible. Il suffit d’appliquer de bonnes pratiques : mettre sa caméra lors des dailys et autres réunions, avoir des plages horaires prédéfinies où le collaborateur doit se rendre disponible pour échanger avec l’équipe et tout simplement se mettre d’accord sur des règles d’équipe.

Le télétravail rend la communication plus difficile mais si des règles et bonnes pratiques sont définies, la culture agile peut être entretenue. Cependant, selon moi, il est  indispensable au bon fonctionnement de l’équipe de se voir de temps en temps.

“ J’ai bossé dans une équipe récemment qui avait une réunion Teams ouverte toute la journée, 5 jours par semaine. Toute l’équipe avait la caméra et échangeait ensemble de manière instantanée lorsqu’ils en avaient besoin, comme au bureau. C’est typiquement le genre d’équipe 100% autonome, avec des règles d’équipe qui démontre que se retrouver physiquement est un plus et non une nécessité. ”

 

D’ailleurs, quels sont tes conseils pour maintenir une équipe agile efficace même à distance ?

Au-delà de la bonne hygiène télétravail que je mentionnais, pour moi, il est indispensable, pour que l’équipe soit efficace, surtout à distance, d’avoir un gardien des bonnes pratiques agiles définies.

Que ce soit un Scrum Master, un membre de l’équipe qui prend le leadership ou un rôle tournant dans l’équipe, ce rôle est indispensable pour maintenir l’équipe agile et éviter que les mauvaises pratiques reviennent et que la machine s'enraye.

 

Si on parle un peu plus de toi et de ton métier, quelles sont tes méthodes au quotidien pour apporter ton expertise au sein d’équipes en manque de maturité agile ?

J’ai un profil polyvalent du fait de mes connaissances tant techniques, que fonctionnelles, j’accompagne donc les équipes sur des problématiques diverses et variées.

Cela peut être sur de la modélisation de processus pour une équipe, du coaching individuel ou de groupe pour résoudre des conflits relationnels ou organisationnels ou encore de l’accompagnement des équipes Produit afin de créer du lien entre eux et les utilisateurs.

Envie d’en savoir plus sur l’intervention de Coach Agile ?

Téléchargez notre REX client Botify !

Téléchargez notre document

Pour conclure : qu’est-ce qui, selon toi, est un facteur primordial dans le maintien de l’état d’esprit agile d’une équipe ?

J’en suis convaincu, pour maintenir une équipe agile, à distance ou même en présentiel, la clé de réussite, c’est d’avoir un gardien des bonnes pratiques agiles. Idéalement, avoir un Scrum Master qui s’assure du bon fonctionnement des processus et règles mises en place et qui anime les rituels agiles est la clé de réussite.

Je l’ai vu dans 100% des cas, sans une personne dédiée, l’équipe perd tous ses repères. Alors, sans aucun doute, avoir une personne dédiée à ce rôle central est indispensable pour éviter que les bonnes pratiques se perdent avec le temps et tout ce qui a été mis en place auparavant également.

Si avoir une personne dédiée n’est pas envisageable, faire appel à une prestation de coaching agile sur un temps limité, permet également de recentrer les équipes autour du cadre agile et de mettre en place des actions pour maintenir la culture et la maturité agile.

En tous les cas, que ce soit un Scrum Master à temps plein ou un Coach Agile sur un temps limité, son rôle est indispensable pour maintenir l’état d’esprit agile dans une équipe.

 

A quel Coach Agile faire appel pour améliorer la pratique de l’agilité dans son entreprise ?
Benjamin Feireisen

Coach Agile
@Eleven Labs

Envie d’en savoir plus sur notre offre de Coaching Agile ?

Organisons un échange !

Demander un rendez-vous

Découvrez d’autres articles autour de l’Agilité