Architecture Microservices : gagner en flexibilité et en scalabilité dans la maintenance de vos applications

Votre architecture logicielle actuelle est difficilement maintenable ? Vous avez besoin d'innover rapidement et d’être plus réactifs aux besoins de vos utilisateurs ? L’architecture microservices est la solution !

Définition architecture microservices

Qu’est-ce qu’une architecture microservices ?

Comment construire une architecture microservices ?

Dans le contexte actuel de transformation numérique, les entreprises sont confrontées à des défis croissants en termes de scalabilité, de performance et d'agilité de leurs systèmes informatiques. L'architecture traditionnelle, monolithique, où toutes les fonctionnalités résident dans une unique application interdépendante, montre ses limites face à ces exigences. L’alternative à l’architecture SOA a également pour certaines sociétés montrées des contraintes d’évolutions.

L’architecture microservices vient apporter une réponse à ces contraintes d’évolutivité et de flexibilité. L'architecture microservices est donc une méthode de développement logiciel où une application est construite comme un ensemble de services indépendants, fonctionnant chacun dans son propre processus et communiquant avec les autres par des interfaces bien définies, souvent des API HTTP. Ces services sont conçus autour de capacités métier spécifiques et peuvent être déployés de manière indépendante par des équipes autonomes.

Avantages des microservices

Pourquoi choisir de mettre en place une architecture microservices ?

Les entreprises se tournent vers les microservices pour plusieurs raisons clés :

  • Améliorer la scalabilité

    Les services peuvent être scalés indépendamment, permettant une allocation des ressources plus efficace.

  • Faciliter les mises à jour

    Les modifications ou les ajouts de fonctionnalités peuvent être effectués sur un service spécifique sans impacter l'ensemble de l'application.

  • Renforcer la résilience

    En cas de défaillance d'un service, l'ensemble du système peut continuer à fonctionner, limitant ainsi les interruptions de service.

  • Accélérer le temps de mise sur le marché

    Les équipes peuvent développer, tester et déployer des services de manière indépendante, réduisant ainsi les cycles de développement.

Au-delà de ces avantages, les microservices offrent la possibilité pour les équipes de choisir les technologies les plus adaptées pour chaque service, une meilleure maintenabilité du code, et une facilitation de l'intégration continue et du déploiement continu (CI/CD).

Quand se lancer dans la conception d'une architecture microservices

Quelles questions se poser avant de se lancer dans la mise en place d’une architecture microservices ?

Il existe de nombreux frameworks pour tout faire sans se poser de question. Toutefois, on à tendance à se focaliser plutôt sur les outils que sur les questions de fond. Et pourtant, le choix de votre architecture aura des conséquences structurantes sur la vie de vos projets et de votre organisation

Dans cette table ronde, nos 4 experts décryptent les avantages et inconvénients de se lancer dans la conception d’une architecture avec des microservices.

Ils partagent leur retours d’expérience et bonnes pratiques autour de 4 grandes questions : 

  • Quels sont les éléments déclencheurs d’une réflexion sur un passage en architecture microservices ?
  • Quels sont les problèmes engendrés qui nécessitent d'être pris en compte ?
  • Qu'est ce qui est absolument nécessaire pour sa mise en place ?
  • Quelles sont les alternatives ?

Table ronde “L’architecture microservices : de la hype à la réalité”

Notre savoir-faire en microservices

Nos prestations pour concevoir votre architecture logicielle microservices

Notre équipe d’architectes et développeurs experts conçoivent et développent l’architecture de votre site web adaptée à votre environnement technologique. Avant tout lancement de projet, nous réalisons une évaluation approfondie de la compatibilité entre votre système existant et l’architecture microservices.

  • Migration d’une architecture monolithique vers une architecture microservices

    Nos experts vous accompagnent dans toutes les étapes de migration de votre site web complexe hébergé sur un monolithe vers des microservices. Nous pouvons également nous charger de la migration dans le Cloud.

  • Création from scratch de votre architecture microservices

    Nous concevons votre architecture microservices de A à Z dans le cadre de la création de votre site web ou application. Notre objectif ? Que celle-ci soit la plus scalable et flexible possible.

  • Mise en place de l’approche Driven Domain Design (DDD) dans une architecture microservices

    Nous implémentons l’approche Domain Driven Design (DDD) afin de permettre un meilleur alignement entre le code et les besoins métier. La conception modulaire facilite la maintenance et l'évolutivité et améliore la communication au sein des équipes en décomposant le système en domaines clairement définis et gérables.

Architecture Microservices en Serverless

Le Serverless couplé au microservices pour une approche 100% scalable

L'architecture serverless, où l'infrastructure serveur est entièrement gérée par un fournisseur cloud (Google, AWS…), complète idéalement les microservices en offrant une scalabilité automatique et une tarification basée sur l'utilisation réelle. Cette combinaison permet une réduction significative des coûts opérationnels et de maintenance, tout en accélérant le développement et le déploiement des services.

Exemple architecture microservices

Un exemple de mise en place d’une architecture microservice

Il n’existe pas de technologies et outils prédéfinis pour la construction d’une architecture en microservices. Celle-ci peut s’adapter à différents langages de programmation, différentes solutions d'hébergement (physique ou cloud) mais il existe également diverses solutions pour faire communiquer les microservices (API, conteneurs).

Voici ci-dessous le diagramme d’architecture réalisé pour le compte de l’un de nos clients : 

Schéma Diagram d'une architecture microservices pour un client
Nos modes d'intervention

Nos modes d’intervention pour mettre en place votre microservice

Nous proposons nos services sur-mesure afin de s’adapter au mieux à vos besoins. Nos  consultants architectes ou développeurs peuvent intervenir au sein de votre équipe afin d’apporter leurs recommandations et mettre en place l’architecture cible.

Nous pouvons également créer une équipe dédiée à votre projet de développement incluant la construction d’une architecture microservices.

Gagnez en scalabilité et flexibilité grâce aux microservices !

Nos experts sont à votre écoute pour discuter de votre besoin.

Demander un rendez-vous
Prenez un RDV avec un expert Eleven Labs
Nos références clients

Découvrez nos success stories autour de l’Architecture Technique

Nos références clients autour de la conception d’architectures logicielles

  • Refonte d’une application : méthode et projet
Nos articles autour de l'architecture logicielle

Les articles de nos experts autour de l’architecture site web

FAQ Architecture Composable

Nous répondons à vos questions les plus fréquentes sur la conception d’une architecture logicielle en microservices

  • Quelle différence entre microservices et API ?

    Les microservices sont des composants architecturaux individuels d'une application, tandis que les API sont les interfaces par lesquelles ces composants communiquent entre eux ainsi qu'avec d'autres applications ou services. Les microservices utilisent des API pour interagir, mais une API peut exister indépendamment de l'architecture microservices, servant de pont pour tout type d'interaction logicielle.

  • Quels sont les avantages des architectures microservices ?

    Les architectures microservices offrent une multitude d'avantages pour une entreprise, notamment une grande flexibilité dans le développement et le déploiement des applications. Chaque service peut être développé, testé et déployé indépendamment, ce qui accélère les mises à jour et réduit les risques associés aux changements. Cette modularité favorise également la scalabilité, permettant aux entreprises d'ajuster les ressources utilisées par chaque service en fonction de la demande.

  • Quand faut-il se poser la question de passer à une architecture en microservices ?

    La décision de passer à une architecture microservices est opportune lorsque vous faites face à des défis spécifiques avec une application monolithique, notamment la difficulté de maintenance et d’évolution de votre architecture actuelle. Cette transition devient pertinente si vous avez besoin d'une meilleure scalabilité et de déploiements indépendants pour accélérer le développement sans risquer de perturber l'ensemble du système. Les microservices sont également avantageux quand différentes parties de votre application nécessitent l'utilisation de technologies diverses. De plus, cette architecture peut aider à optimiser les ressources en permettant une gestion plus fine des composants individuels. Toutefois, la migration vers les microservices implique une évaluation rigoureuse des coûts, des compétences disponibles et de l'impact organisationnel.

  • Quelle est la différence entre l’architecture monolithique et les microservices ?

    L'architecture monolithique et les microservices représentent deux approches distinctes de la construction d'applications logicielles. Dans une architecture monolithique, tous les composants de l'application (interface utilisateur, traitement des données, logique métier) sont intégrés dans un seul et même programme indissociable. Ce modèle simplifie le déploiement et la gestion initiale, mais peut devenir problématique à mesure que l'application grandit, devenant difficile à maintenir, à mettre à jour et à scaler. En contraste, l'architecture microservices divise l'application en plusieurs petits services indépendants, chacun gérant une fonction spécifique et communiquant via des API. Cette approche offre une meilleure scalabilité, facilite les mises à jour et permet à différentes équipes de travailler simultanément sur divers composants avec moins de dépendances. Rendant ainsi l'ensemble plus flexible et résilient face aux changements et aux pannes.

  • Quels sont les inconvénients de l’architecture microservices ?

    Bien que l’architecture microservices présente de nombreux avantages, elle comporte également des inconvénients. Tout d'abord, la complexité opérationnelle augmente car gérer de multiples services indépendants nécessite des outils sophistiqués pour l'orchestration, la surveillance et la sécurité. Ensuite, la communication entre services peut introduire de la latence et des défis de performance, surtout si elle n'est pas bien optimisée. De plus, chaque service pouvant utiliser sa propre technologie, cela peut conduire à une diversité technologique qui complique la maintenance et nécessite des compétences variées au sein des équipes de développement. Les tests sont également plus complexes, car il faut s'assurer de la cohérence et du bon fonctionnement de l'ensemble des services interconnectés. Enfin, la mise en place initiale d'une architecture microservices demande un investissement important en termes de planification, d'outillage et de formation des équipes.